13/09/2010

Le tiroir des bouts de textes illustrés : Futur

cumulet.jpg

Un jour, dit-elle

je bâtirai une demeure.

Comme un livre ouvert et retourné,

le toit garderait le récit de nos desserts flambés et renversés.

 

Evidemment, le soleil s'inviterait par les fenêtres.

Evidemment, le seuil serait invisible.

 

Et l'ombre ?

 

Elle agoniserait dans de lointaines forêts.

Là où nous ne dormirons jamais !

09:12 Écrit par Elisabeth Mercatoris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.