• Canopée

    Canopée , Elisabeth Mercatoris, poésie

    J’habite à côté d’un bois et la canopée est toujours chauve.

    Encore quelques semaines, on le sait mais je l’avoue, je suis avide du souffle qui se frotte aux feuillages.

    De ce trop de vert qui use la rétine.

    De ces branches qui grincent et s’étirent comme pour prendre plus d’espace.

    J’attends le spectacle de ces couronnes qui opinent, qui par tempête, hochent la tête.

    Pour le moment, les arbres s’extirpent misérables, boueux de l’hiver.

    Ils reprennent souffle mais décharnés, ils tremblent.

    J’habite à côté d’un bois et, je vous le dis, la canopée ne sera plus chauve longtemps.

    Oui, j’ai vu un signe, des chamailleries volatiles, cela doit annoncer des fiançailles, de nouveaux nids et le printemps.

  • Liens vers mes pages Facebook, Twitter et Instagram

    Voici quelques liens vers les réseaux sociaux...

    Lire la suite

  • Mes backstages

    Backstages Elisabeth Mercatoris

    Parce qu’en expo, tu peux aussi avoir des backstages.