18/08/2010

Le tiroir personnel de la créatrice de Carabistouillette : Furtive

19 juin 023.jpg

Touiller le pinceau dans l’eau

Et regarder la couleur s’arrondir.

 

C’est une caresse oculaire unique.

C’est de la magie furtive et délicate.

C’est une création aérienne et aquatique.

 

Les pigments dansent dans une lente décantation

Deviennent un être translucide… en suspension.

 

Une flamme dans mon regard.

Eternelle hésitation - Bulle de savon - Fraction de seconde

Options : plume ou  réflexe ?

 

Les doigts recherchent l’appareil photo

« Flûte, la batterie est déchargée ! »

Instantané impossible à capturer.

 

« Ce n’est pas grave, il me reste la plume pour le conter ou le dessiner.»

« Et si la plume casse ? » - me direz-vous.

« J’irais chercher un bâton pour creuser un sillon dans les cailloux !»

 

 

 

13:37 Écrit par Elisabeth Mercatoris | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie illustrée, photo, encre, encrier |  Facebook |